Article 0

Chinoiseries : l'Europe et la Chine au 18e siècle

Le 12/10/2017 à 14 h 30

Par Louis Mézin

Les récits de voyages en Chine effectués au XVIIe siècle dans le cadre des relations commerciales des compagnies des Indes favorisent la connaissance de l’Empire du Milieu. Ces contacts développent la curiosité pour les singularités du monde asiatique et les particularités de l’art oriental. La peinture, l’architecture, l’art des jardins et les arts décoratifs de l’Europe du XVIIIè siècle vont être alors dominés par l’influence de la Chine comme en témoignent les « cabinets chinois » dans les intérieurs de nombreux palais royaux et impériaux. Des motifs décoratifs de pagodes, rochers, fleurs de pivoine, bambous vont emplir meubles et murs dans les intérieurs des demeures et à l’extérieur dans les jardins. L’originalité de l’art du XVIIIè siècle réside ainsi dans ces apports extérieurs qui apportent une fraîcheur nouvelle à l’art occidental.

Chinois avec une lanterne – porcelaine de Meissen – 18e siècle 

Louis Mézin est Conservateur en Chef des collections de la Villa Ephrussi de Rothschild.

Salle : Amphithéâtre Alfred Sauvy

Localisation : I.U.T., 8 Rue Michel de Montaigne, Vannes, France

Adresse de l'Université Tous Ages de Vannes et sa région


39 bis rue Albert 1er
(entrée rue Jules Verne )
56000 VANNES

Tel : 02 97 63 41 41

Le secrétariat est ouvert de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 00
(17 h 30 le vendredi)

Merci de bien vouloir privilégier les horaires de permanences durant lesquels des bénévoles vous accueillent et vous renseignent du lundi au vendredi de 09 h 00 à 11 h 45 et de 14 h 00 à 17 h 00

Parking dans la cour

Université Tous Age