Attention coquillage ! Archéologues à la plage, ne sors pas de ta coquille !

Description

La côte est un magnifique terrain de jeu pour l’archéologue. Elle permet de décrire la relation entre l’Homme et la mer de la Préhistoire à nos jours mais aussi de comparer les ressources exploitées par rapport à celles encore présentes sur notre littoral. Parmi celles-ci, le coquillage est ancré dans notre passé que ce soit dans nos assiettes ou dans la confection de multiple objets. Mais gare aux comparaisons hâtives ! Il ne faut pas utiliser les stars de nos plateaux de fruits de mer de fin d’année pour en déduire ce que l’Homme préhistorique a pu manger. En effet, nous verrons comment certains évènements historiques ou certaines modifications de notre environnement ont pu influencer nos appétences pour tel ou tel coquillage. Des produits de luxe à certaines époques ont même pu aboutir à l’extermination de milliers de coquillages. L’utilisation de la coquille vide, échouée dans les laisses de haute mer n’est pas en reste. De tous temps, elle a servi à l’Homme à se démarquer de son voisin. Qu’elle soit parure, décor mural ou de fontaine, ses formes et ses couleurs de par leurs diversités ont permis à leurs propriétaires de s’afficher, voire à certaines époques, de montrer leur pouvoir. Nous reviendrons ainsi sur la multiplicité des activités décrites à partir des coquilles découvertes en contextes archéologiques le long de notre littoral.

Détail
Antenne
Vannes
Thème
Civilisation
Conférencier
Catherine DUPONT
Prix
5 €
Prix (non adhérents)
7 € (la conférence est donc ouverte aux non adhérents)
Date de la session
05/05/2022 14h30
Lieu de la session
Vannes, IUT, 8 rue Montaigne, amphithéâtre Sauvy
Durée
01h30
Nombre de places
242